« Parcourir Montigny » à Montigny, dimanche 14 novembre 2021

Il ne faisait pas très beau lorsque nous avons quitté le campus de l’ENSTA ce matin, il avait même plu juste avant et le temps était gris maussade. Mais la joie et l’entrain des jeunes étaient communicatifs et la pluie n’a pas osé revenir car une fête de la solidarité ne se gâche pas.

L’accueil sur le stade du Parc des Sports de la Couldre était aux petits oignons grâce à tous les efforts d’Elodie et du SMAC, organisateur de cette course labellisée FFA. Des places de parking réservées pour nos véhicules proches du départ et du retrait des dossards, une attention de tous les instants pour que tout se passe bien. C’est une course de haut niveau quand on voit les temps des premiers sur le 5km (15:31 soit 19,33km/h) et sur le 10km (31:04 soit 19,31km/h). Et malgré ce plateau relevé, l’ambiance était très amicale, la taille humaine, la proximité avec les organisateurs très forte. C’est une course qui donne envie de revenir alors merci à Elodie, Marc et Stéphane du SMAC de nous avoir acceptés et de s’être si bien occupés de nous.

Nous sommes arrivés en avance pour avoir le temps de monter la joëlette, de retirer nos dossards et de rencontrer nos interlocutrices, actrices engagées et disponibles (je me rappelle encore les communications en soirée pour tout préparer), Elodie et aussi Véronique de la mairie. Pour qu’elles aient un peu le temps de faire connaissance avec les jeunes mais aussi qu’elles puissent rencontrer Emilie et Eliane.

Puis nous sommes partis pour un petit échauffement… Emilie était de mauvaise humeur. Cela arrive car il faisait froid et il a fallu se lever tôt. Mais dès que les premiers pas ont été faits, dès que la sensation de vitesse est apparue, Emilie s’est apaisée et est redevenue sereine. Elle nous a accompagné par ses cris de joie, nous poussant toujours à aller plus vite.

Dans la voiture, on discutait sur les temps que nous pourrions faire sur ce 5km… les défis étaient lancés. Sur le terrain, c’est une autre histoire. Mais l’équipage s’est montré extrêmement engagé, résilient et toujours l’un des jeunes poussait les autres à garder l’allure. Sans oublier Emilie qui ne voulait jamais ralentir et qui le faisait savoir… alors on a couru, couru, toujours plus vite, toujours plus loin… on a doublé nombre de coureurs solitaires et il faut vraiment pouvoir suivre les jeunes mais que c’est beau de participer à cet effort de groupe !!! Un dernier sprint pour dépasser deux coureurs solitaires sur la ligne droite d’arrivée et nous avons terminé en 24:17 (12,35km/h), en moins de 25mn !!! Incroyable avec un équipage pas encore rôdé à la joëlette et aux relais… le potentiel est énorme… c’est une vraie cure de Jouvence que ces jeunes nous offrent. D’autres actions vont pouvoir être possibles ensemble et cette magnifique course n’est qu’un début.

C’était une bien belle journée, avec beaucoup de joies qui ne demande alors qu’à être refaite…

Merci à Elodie et au SMAC donc (Marc, son Président, et Stéphane, Président de la course) pour l’organisation de l’évènement. Merci à Véronique de la mairie mais aussi à toute leur équipe pour leur engagement envers l’inclusion. Des projets sont en gestation et il y a beaucoup à faire quand on partage les mêmes valeurs.

Merci à Emilie d’être venue et à Eliane d’avoir gérer sa logistique.

Merci à Blandine, Dorian, Gaëtan et Matthieu pour leur énergie, leur envie et leur vélocité !!! On en voudrait des pousseurs comme ça, tous les jours. Et on va arriver inéluctablement à la Coupe du Monde de joëlette…

Enfin une pensée aussi à Christine et Thierry qui ont été les premiers supports de notre venue sur Montigny et qui oeuvrent inlassablement pour l’inclusion quelle qu’elle soit.

Ce contenu a été publié dans 2021, Courses, Courses avec pilotes, Year. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.